LIVRAISON LOCALE GRATUITE POUR LES COMMANDES DE 60€ et plus.

Découvrez vos zones érogènes (y compris au-dessus de la ceinture)

Publié par le

Notre corps contient une multitude de recoins d’où peut jaillir le plaisir. Des endroits où une caresse au moment opportun, la bonne pression, la texture adaptée... peuvent faire la différence entre un plaisir passager et l’extase suprême. 

Mais l’attention que nous portons aux zones érogènes ne sert pas seulement à faciliter l’orgasme ou intensifier notre plaisir ; ces zones nous apportent également de l’excitation juste avant le point culminant des rapports sexuels ou de la masturbation, ou simplement du plaisir et rien que du plaisir. Car nous le méritons.

Quand nous parlons de zones érogènes, nous nous limitons généralement aux parties génitales ou à des parties du corps sexualisées. Il est vrai que certaines zones érogènes coïncident avec les parties génitales, mais pas toutes, et d’ailleurs elles ne se trouvent pas toutes dans des zones sexualisées de notre corps.

Aux fins d’une étude publiée dans la revue spécialisée Journal of  Sexual Medicine, 30 femmes âgées de 18 à 35 ans ont été soumises à différents types d’attouchements sur différentes parties du corps : les zones du périnée (clitoris, vulve, vagin et anus), le téton et l’aréole (le peau colorée autour du téton), la poitrine, le cou, l’avant-bras et l’abdomen. Après avoir stimulé chacune de ces zones pendant une seconde et demie par le biais de caresses, de pressions ou de vibrations, les chercheurs ont demandé aux femmes ce qu’elles avaient ressenti, puis leur ont demandé de noter ce ressenti par une note comprise entre 1 et 10, en vue d’établir un classement des zones érogènes des femmes (cisgenres). Et voici le résultat :

  • Clitoris (9,1) 
  • Vulve (8,4)
  • Petites lèvres (7,9) 
  • Cou (7,5)
  • Poitrine (sauf tétons) (7,3) 
  • Tétons (7,3)
  • Intérieur des cuisses (6,7) 
  • Nuque (6,2)
  • Oreilles (5) 
  • Fesses (4,7)

Au-dessus de la ceinture

Bien que le grand gagnant soit toujours le clitoris, il est possible d’explorer son corps, y compris au-dessus de la ceinture, et de ressentir un plaisir différent à celui du sexe auquel nous habitue la fiction. Et d’apprendre ainsi à nous connaître davantage. Ça vous tente ?

Cou : Le cou est l’une des parties non sexualisées du corps les plus sensibles. Bien qu’il possède une solide structure musculaire pour pouvoir soutenir le poids de la tête, il est recouvert d’une couche de peau fine et sensible qui nécessite non seulement beaucoup d’attention, mais qui est également sensible au plaisir si on la stimule correctement. La meilleure manière de s’y prendre ? Utiliser un plumeau Pom Pom pour le caresser.

Nuque : Nous pourrions vous proposer de stimuler la nuque de la même manière que le cou, mais nous allons vous suggérer autre chose : un massage. Ça vous dit ? La nuque et les cervicales accumulent beaucoup de tension, surtout en période de stress. Utilisez une huile à l’effet chauffant comme Warmig Oil Massage de Slow Sex et appliquez-la sur la nuque. En plus d’être embrassable, elle chauffe la peau si vous soufflez dessus. Vous pourrez peut-être même contraster cette chaleur avec un effet froid sur... les tétons ?

Tétons : Voilà une zone hautement sensible. Mais tout n’est pas que pressions, frottements et caresses. Il suffit parfois de créer un contraste excitant entre un corps chaud et un accessoire ou un produit froid. Des glaçons ? Du déjà-vu. Si vous recherchez un effet original et sensationnel pour les tétons, utilisez Nipple Play Gel de Slow Sex, un gel froid stimulant avec bille métallique. Et en plus, il est comestible !

Oreilles, avant-bras, mains et abdomen : Des caresses, des caresses, et encore des caresses. Parcourez cette zone en effleurant la peau et en traçant des mouvements circulaires ou des zigzags avec la pointe de vos doigts. Pour les sessions plus intenses, vous pouvez utiliser le bout des ongles ou faire intervenir Pom Pom et provoquer de légers chatouillements. Et en ce qui concerne les oreilles, la stimulation des petits poils qui les entourent nous rend toutes folles. Vous voilà prévenues !

 

Mais chez Bijoux Indiscrets, ce qui nous intéresse, c’est de savoir quel est votre point faible au niveau de la ceinture et au-dessus ! C’est le mois de la masturbation et nous voulons tout savoir sur vous. Car c’est toujours un plaisir de vous lire !

femmes jouets érotiques lube masturbation PLAISIR relations sexuelles sexe

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés